INDUSTRIE

 

Le secteur industriel repose essentiellement sur l’extraction et le traitement des immenses 

ressources naturelles du pays.

 

L’essentiel de cette activité est liée au pétrole et au gaz. 57 % de la production industrielle provient de leur exploitation. L’évolution de ce secteur est donc très sensible à la demande et donc, aux prix mondiaux de ces matières premières. C’est également ces 2 ressources qui attirent la majorité des 40 milliards de USD d’investissements directs étrangers (voir section 2.4 ‘Investissements Directs Etrangers’ ).

 

Le traitement des minéraux et éléments métallurgiques constituent également une des

sources de revenus industriels. On y répertorie :

- les métaux non ferreux : le cuivre (5ème réserve mondiale), le plomb (2ème stock mondial), le chrome (2ème réserve mondiale), le zinc (2ème réserve mondiale), la bauxite, le tungstène et le très convoité, uranium. Le pays dispose des 2èmes réserves mondiales uranifères, après l’Australie et en est le 2ème producteur mondial en 2009.

Le gouvernement privilégie, pour l’exploitation, un schéma de joint-ventures Etat-compagnies privées occidentales. La quasi-totalité de la production est exportée. Sont déjà présents ou intéressés par ce marché la Française, Areva, la Chinoise, Guangdong Nuclear Power Group, la Canadienne, Uranium One, la Japonaise Marubeni, l’Anglaise, New Power Systems et

l’Américaine, Nukem.

- les métaux ferreux : fer (dans les 1ers mondiaux en termes de réserves), manganèse, …

- les métaux rares : bismuth, cadmium, béryllium, osmium, gallium,

- les métaux précieux : or, argent, diamants, …

Le potentiel en termes de traitement, d‘exploitation et d’apport de valeur ajoutée est énorme et constitue une des priorités du gouvernement. Il s’agit donc de marchés de niche, nécessitant une expertise et des équipements de pointe.

Enfin, la construction de tracteurs et de machines, dont agricoles, constitue la dernière source de revenu. Elle reste toujours marginale mais est appelée à se développer dans les années à venir.

Début 2010, c’est tout le secteur industriel qui est parti à la hausse ( + 12,8 %, pour les 5 premiers mois 2010, à période correspondante) poussé, entre autres par les bons résultats de l‘industrie extractive ( + 7,8 % pour le 1er trimestre).

 

Flash N° 62

Avril 2016

Conférence

«L’Iran, un nouveau marché à découvrir»

Effer Consulting

Le Président Iranien

Hassan ROHANI

en France

27 et 28/01

Eurasia GT Development

Email :

contact@eurasia-france.com

Nombre Visiteurs

19 692

Pages vues

45 042

Depuis le 01/10/15

au 30/11/16

Spécial 2016

Visite CCIM de Chiraz

avec BD Iran

Projets d'Investissement

Fars – IRAN

AGROTECH  AGROPARS

Du 26 au 29 avril 2016

فرانسه

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisation : Claude Gerbaux