Données économiques

Les échanges commerciaux entre

la France et la Russie en 2013

Résumé

Les échanges commerciaux franco-russes ont quadruplé depuis 2000. Avec 4,1% de parts de marché, la France était le 8ème fournisseur de la Russie au niveau mondial en 2013.

La balance commerciale de la France demeure structurellement déficitaire, du fait de la part très importante des produits énergétiques dans les importations en provenance de Russie.

Plus des deux tiers des exportations françaises vers la Russie sont constituées de produits à forte valeur ajoutée, tels les matériels de transport et les produits pharmaceutiques. 

En croissance depuis 2000, les échanges commerciaux franco-russes ont légèrement diminué en 2013.

En 2013, les échanges commerciaux entre la France et la Russie ont atteint 18,3 Mds EUR, en légère baisse par rapport à 2012 (-13%). En treize ans, les exportations françaises à destination de la Russie ont été multipliées par plus de quatre (1,8 Md EUR en 2000, 7,7 Mds EUR en 2013) et les importations françaises par plus de trois (2,8 Mds EUR en 2000, 10,6 Mds EUR en 2013). 

La France est le 3ème fournisseur européen de la Russie.

Avec 7,7 Mds EUR d’exportations en 2013, la France est le 8ème fournisseur de la Russie, avec 4,1% de parts de marché, et le troisième fournisseur européen, derrière l’Allemagne (11,9 % de parts de marché) et l’Italie (4,5 %). Comme en 2012, la Chine était en 2013 le 1er fournisseur de la Russie, avec 16,7 % de parts de marché.

Pour la France, la Russie représente le 3ème marché hors Union Européenne et Suisse, après les Etats-Unis et la Chine. 

Très diversifiées, les exportations françaises vers la Russie sont surtout constituées de biens à haute valeur ajoutée.

Les exportations françaises vers la Russie sont concentrées dans le segment des produits de haute et moyenne technologie, ceux-ci représentant un peu plus des deux tiers des exportations françaises à destination de ce pays. La France est l’un des pays dont la part de ces biens dans le total des exportations vers la Russie est la plus forte (71 %), après le Japon (87 %).

Dans l’ensemble, les exportations françaises se concentrent dans les équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique (25% des exportations françaises vers la Russie en 2013) et les matériels de transport (23 %), secteurs qui représentent près de la moitié des exportations françaises vers la Russie. Les principaux postes restants sont, dans l’ordre : les produits chimiques, parfums et cosmétiques (16 %) les produits pharmaceutiques (12 %) et les produits des industries agroalimentaires (8%).

D’une manière générale, l’offre française est bien positionnée dans les secteurs suivants :

1. Le matériel de transport : 1,7 Mds EUR d’exportations en 2013, principalement grâce à la livraison d’avions, d’hélicoptères et de véhicules automobiles. Depuis plusieurs années, la France est le premier fournisseur de matériel aéronautique et spatial de la Russie (45% de parts de marché en 2013).

2. Les équipements mécaniques, le matériel électrique, électronique et informatique : 1,8 Md EUR d’exportations, dont près de la moitié sont des machines industrielles et agricoles.

3. Les produits pharmaceutiques : 930 M EUR d’exportations en 2013. Avec 9,7 % de part de marché, la France reste le deuxième fournisseur de la Russie dans ce secteur.

4. Les produits agroalimentaires : 619 M EUR d’exportations en 2013. Selon la douane russe, la France était le premier fournisseur de vins et spiritueux de la Russie en 2013, avec 21,7 % de parts de marché.

Les importations françaises en provenance de Russie sont peu diversifiées et dominées par les hydrocarbures.

Les exportations russes sont très peu diversifiées et le principal poste d’exportations russes vers la France reste, comme les années précédentes, les produits énergétiques, qui représentent 85% des exportations russes vers la France, soit environ 9 Mds EUR sur un total de 10,6 Mds EUR en 2013 (39% du total pour les hydrocarbures et 47%).

Comme en 2012, on relève une nette baisse des importations françaises en provenance de Russie en 2013, imputable au recul sensible des importations d’hydrocarbures et de produits pétroliers raffinés (-14 %). Le taux de couverture des exportations françaises était de 73% en 2013, contre 76% en 2012. Clause de non-responsabilité - Le service économique s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette publication.

Ambassade de France en Russie

Service économique régionale

Juin 2014

Flash N° 62

Avril 2016

Conférence

«L’Iran, un nouveau marché à découvrir»

Effer Consulting

Le Président Iranien

Hassan ROHANI

en France

27 et 28/01

Eurasia GT Development

Email :

contact@eurasia-france.com

Nombre Visiteurs

19 692

Pages vues

45 042

Depuis le 01/10/15

au 30/11/16

Spécial 2016

Visite CCIM de Chiraz

avec BD Iran

Projets d'Investissement

Fars – IRAN

AGROTECH  AGROPARS

Du 26 au 29 avril 2016

فرانسه

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Réalisation : Claude Gerbaux